Un tas de bois comme on en voit peu.

Photographier un tas de bois…quelle drôle d’idée. Mais cette rencontre lors d’un passage dans les Hautes Alpes (05) pendant l’été 2013 ne pouvait se passer autrement. J’ai photographié ce tas géant plusieurs soirs de suite attendant que le soleil soit suffisamment de côté pour révéler tout le volume de cette architecture unique.

Ce tas de bois devait mesurer 8 ou 10 mètres de long et avait été agencé avec une telle patience et une telle régularité que je ne pouvais pas passer à côté.

Déclinaisons d’un regard sur un tas de bois. L’idée était de prendre les photos en faisant abstraction de l’environnement pour créer un graphisme hors d’un lieu clairement défini. Le  tas de bois devient peu à peu abstrait. Alors : Teris géant ou pas ?

Matériel utilisé : Sony 5n avec objectif 18-35.

 

Notez cet article