Salon des curieux

Mona Kuhn photographier le nu autrement 0/5 (1)

By Posté dans - Arts & Photo le août 21st, 2013 0 Commentaires © Mona Kuhn - Bordeaux

Travailler la photo de nu autrement, le monde de Mona Kuhn.

La photo de nu est un art que je trouve particulièrement difficile. Trouver un équilibre  entre intimité, sobriété, naturel, sensualité et force graphique me semble presque impossible. Rares sont les photos de nu qui m’intéressent. Souvent kitch ou vulgaires elles n’ont d’intérêt que le rinçage d’œil, ou se situent à limite du hard non assumé.  La critique est cependant aisée, car il suffit d’envisager une séance de nu pour entrevoir le nombre de paramètres devant être maîtrisés dans les moindres détails pour arriver à un résultat montrable : choix du modèle (homme, femme), éclairage, lieu, environnements, regard….mais le plus dur me semble rester la thématique. Je ne crois pas possible d’embrasser cet art sans avoir un concept clair et assumé, une narration qui dirige les choix et fait que ces paramètres deviennent donc faciles à mettre en œuvre.

Mona Kuhn : les amis de mes amis sont mes amis.

Mona Kuhn n’est pas une jeune photographe débutante qui vient de se révéler au public, loin de là ! Née en 1969 au Brésil, d’origine allemande et vivant aux Etats Unis, cette francophile convaincue expose depuis la fin des années 90 (1997 à Berlin) dans toutes les grandes villes et capitales du monde (plus de 30 expositions en solo ou en groupe). On ne peut pas dire que c’est une inconnue puisque très souvent exposée dans les galeries et publiée (5 ouvrages pour l’instant) !

Pour ma part j’ai découvert son travail dans le magazine Réponse Photo du mois de juin 2012. Une interview et un portfolio présentant principalement sa série « Bordeaux ». Pourquoi bordeaux ? Car Mona Kuhn possède dans le bordelais une vieille maison sans électricité où elle passe des vacances en compagnie de membres de sa famille et amis. Et ce sont justement eux, qui sont photographiés.

 

Mona Kuhn

Mona Kuhn aime les gens, ses photos parlent de connivence, de fraîcheur et de naturel. Elle le dit elle-même : quand ses amis se sentent prêts et qu’ils en ont envie, Mona Kuhn les photographie nus, allongés ou assis devant un tissu pourpre, à la lumière naturelle filtrant par les volets de la pièce. Et c’est bien là sa recette miracle, Mona Kuhn aime le corps nu, pas seulement pour la plastique, mais parce qu’il est une extension, un complément du portrait qu’elle fait de ses connaissances et amis.

Quand ses amis se sentent un peu mal à l’aise l’artiste fait alors appel à des naturistes ou des modèles afin de créer le climat de décontraction et de confiance nécessaire à la réussite de ses clichés. Là encore les choses fonctionnent parfaitement, mais sont peut-être un peu moins intimistes.

Le joker : la profondeur de champ ?

Ce qui m’a marqué dans certaines œuvres (assez anciennes) de Mona Kuhn est son jeu de la profondeur de champ :  les nus deviennent floues et secondaires, ils passent après une branche ou un bout de corps situé au premier plan. Je me demande si ce n’est pas là, un moyen de pallier au manque de force du regard de certains modèles, peut-être mal à l’aise. La série « France 2002-2008 » présente beaucoup de photos avec cette approche.

Sortir peu à peu de l’ombre

Depuis les premières œuvres présentés sur son site, on remarque une vraie progression dans le travail du portrait : noir et blanc au début, puis éclatants de couleurs, flous et peuplés, pour arriver, peu à peu au modèle unique, net et centré car le message passe, le regard est vrai et la série mature.

Mona Kuhn suit sa thématique et arrive peu à peu à une excellence captivante tant les portraits et les corps éclatent de sincérité et de beauté. C’est le cas de la série « Bordeaux » dont je vous présente ci-dessous quelques œuvres.

Mona Kuhn photographier le nu autrement

Site Internet

monakuhn.com

Parutions : 

 

Liste de ses expositions en solo (source :  dossier de presse de la Galerie Particulière):

  • 2011 – Bordeaux, Flowers Gallery, London
  • 2010 – Native, Flowers Gallery, London –
  • 2010 – Native, Flowers Gallery, New York
  • 2009 – Native, M+B Gallery, Los Angeles –
  • 2009 – Native, Jackson Fine Art, Atlanta
  • 2008 – Evidence, Jarach Gallery, Venise
  • 2007 – Evidence, Scott Nichols Gallery, San Francisco –
  • 2007 – Evidence, Charles Cowles Gallery, New York
  • 2007 -Mona Kuhn, Estiarte Gallery, Madrid –
  • 2007 – Evidence, Jackson Fine Art, Atlanta –
  • 2007 – Less Than Innocent, M+B Gallery, Los Angeles
  • 2005 – Mona Kuhn – Recent Color Work, Charles Cowles Gallery, New York –
  • 2005 – Mona Kuhn-Close, Jackson Fine Art, Atlanta, Georgia –
  • 2005 – Unbounded Youth, Fahey/Klein Gallery, Los Angeles, California
  • 2004 – Mona Kuhn-Color, Camerawork, Berlin, Germany –
  • 2004 – New Work, G. Gibson Gallery, Seattle, Washington –
  • 2004 – Corporeal Space, Galerie F5.6, Munique, Germany –
  • 2004 – Mona Kuhn – Color Photographs, Scott Nichols Gallery, San Francisco –
  • 2004 – Still Memory, PhotoEye Gallery, Santa Fe, New Mexico –
  • 2004 – Body Language, Camerawork AG, Hamburg, Germany
  • 2003 – Somata, Schumann Galerie, Munich
  • 2002 – Mona Kuhn-recent work, Momus Gallery, Atlanta, Georgia
  • 2001 – Mona Kuhn-recent work, Scott Nichols Gallery, San Francisco, California
  • 2001 – Bare, Yossi Milo Gallery, New York, New York
  • 2001 – Mona Kuhn, Bassetti Fine Art Photo Gallery, New Orleans, Louisiana
  • 2000 – Bei Nahe, Bodo Niemann Galerie, Berlin
  • 2000 – Mona Kuhn, G.Gibson Gallery, Seattle
  • 1999 – Mona Kuhn-recent work, Scott Nichols Gallery, San Francisco
  • 1998 – Mona Kuhn Nus, Elkis Gallery, São Paulo
  • 1997 – Mona Kuhn, Tappert Galerie, Berlin

 

Notez cet article

Rédacteur du blog. Diplômé en infographie multimédia et infographie 3D à l'école Emile Cohl, passionné par les nouveaux médias, le jeu-vidéo et la photo. Pilotage d'ULM multiaxe. Elite Dangerous : Passionné du jeu Elite: Dangerous depuis la Beta. Contributions : Fan Site Galnet.fr | Chaîne Youtube | Flux Twitter dédié | Page Facebook | Communauté francophone | Groupe steam | Mur Pinterest | Sites pro : Ecole Emile Cohl | identipack.fr

Laisser un commentaire