Salon des curieux

Développer une pellicule photo, dernière étape [PARTIE 4] 5/5 (10)

By Posté dans - Développement pellicules & Photo le août 7th, 2014 1 Commentaires Chargement spire pellicule photo

Développer une pellicule photo : les bains et l’agitation

Nous y voilà, la pellicule est dans sa cuve, les bains sont prêts, c’est parti.

Les choses complexes sont maintenant derrière nous, la pellicule est à l’abri de la moindre trace de lumière, il convient donc de prendre son temps et de se préparer. Outre le matériel à avoir, il est vivement conseillé d’avoir devant soi une petite demi-heure sans appel téléphonique, rendez-vous, enfant à surveiller. Bref un peu de calme et de disponibilité sont nécessaire car une fois que nous aurons commencé, il est impossible de s’arrêter avant la fin.

Personnellement j’ai installé sur mon smartphone une application que je trouve indispensable : Massive Dev Chart. En effet, comme expliqué dans mon article, vous avez à disposition un chronomètre vous indiquant quoi faire, et quand. Une fois paramétrée avec votre pellicule, votre révélateur, cette application géniale vous guidera tout au long du processus. ATTENTION toutefois : vous allez avoir les mains mouillées et parfois pleines de produits (ceux qui ont la peau sensible sont vivement invités à utiliser des gants protecteurs, le révélateur est LOIN d’avoir un PH neutre, n’est pour cela qu’il est prévu!). Donc : protégez votre appareil et ayez à disposition un chiffon, on ne sait jamais.

Le bon timing avant tout

Rien n’est complexe dans cette  phase, il faut juste avec des gestes surs et rapides.

  1. Commencez par verser assez rapidement le révélateur dans la cuve et déclenchez, en même temps (pied, 3° bras ?) le chronomètre ou l’application.
  2. Refermez la cuve (ce serait assez bête de tout vider maintenant)
  3. Agitez (généralement les temps d’agitations sont indiqués sur les modes d’emploi des révélateurs / pellicules photos). Cf, la vidéo de démonstration au bas de cet article.
  4. Après toute agitation, tapotez doucement la cuve pour faire remonter d’éventuelles petites bulles d’air à la surface de la cuve.
  5. Une fois la durée de révélateur atteinte, videz RAPIDEMENT le contenu de la cuve dans un réceptacle pour la déchetterie (pas dans l’évier, nous en avons déjà parlé).
  6. Mettez RAPIDEMENT le bain d’arrêt dans la cuve pour stopper l’émulsion
  7. Agitez, tapotez, videz
  8. Ajouter le fixateur dans la cuve
  9. Agitez, tapotez, videz (pas dans l’évier).

Développer pellicule photo, le séchage

Un bon rinçage

Les puristes passent des litres d’eau pour bien nettoyer la pellicule, à température égale aux bains…je suis un peu plus laxiste, je l’avoue. Déjà je trouve un peu dommage de gaspiller des litres d’eau, a fortiori de l’eau chaude. Je rince ma pellicule simplement en remplissant et vidant la cuve une petite dizaine de fois. Ensuite je mets une goutte de produit anti trace (cf l’article sur la chimie) et j’essuie grossièrement et TRES délicatement la pellicule avec une pince essoreuse (TRES controversée)

Laissez la pellicule dans un endroit relativement sec, sans sol « à risque’ mais surtout non poussiéreux (généralement la salle de bain, quoi). En effet la pellicule, dans les minutes ou heures suivantes, est très sensible aux saletés et traces de doigts, car elle est poisseuse et fragile. Une fois totalement sèche vous pourrez la découper et la manipuler pour la scanner, par exemple.

 

Tutoriel vidéo : agitation de la cuve


Tuto : Développement de pellicules argentiques

Partie 1 : Intro & matériel

Partie 2 : La chimie

Partie 3 : Chargement pellicule photo sur une spire de cuve

Partie 4 : Développement

Partie 5 : Et après ?

Bonus : Une application très pratique pour le développement de pellicules.

Notez cet article

Rédacteur du blog. Diplômé en infographie multimédia et infographie 3D à l'école Emile Cohl, passionné par les nouveaux médias, le jeu-vidéo et la photo. Pilotage d'ULM multiaxe. Elite Dangerous : Passionné du jeu Elite: Dangerous depuis la Beta. Contributions : Fan Site Galnet.fr | Chaîne Youtube | Flux Twitter dédié | Page Facebook | Communauté francophone | Groupe steam | Mur Pinterest | Sites pro : Ecole Emile Cohl | identipack.fr

(1) awesome folk have had something to say...

  • Amandine - Répondre

    11 décembre 2014 at 13 h 11 min

    Merci beaucoup, tout est très bien expliqué!

Laisser un commentaire